Imposante et majestueuse, la citadelle de Blaye est aujourd’hui, au sein du Réseau des sites majeurs de Vauban, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO avec le verrou Vauban.

Marquée par l’histoire de France et par des personnages illustres, elle vous invite à découvrir de magnifiques panoramas sur le plus vaste estuaire d’Europe, la Gironde.

Construite par Vauban, l’architecte de Louis XIV en 1689 à partir d’ancienne place forte, la Citadelle de Blaye domine l’estuaire de la Gironde.

La Citadelle offre aujourd’hui un superbe exemple  du travail de l’architecte, avec son système de défense en demi-lunes et en bastions classiques.

Ce monument incontournable de la région conserve intact le système de défense mis en place par Vauban avec ses remparts, ses portes et ses souterrains ainsi que les bâtiments nécessaires au bon fonctionnement d’une garnison : ancien couvent, prison, casernements, poudrière…

La Citadelle aujourd’hui
A l’intérieur, l’ancienne cité militaire est animée par des boutiques, des restaurants et des expositions d’artistes qui gardent intact le charme ancien de cette mini-ville. Aux avides d’histoire, la forteresse propose de se promener dans ses grands espaces verdoyants à la découverte des souterrains, des tours, et des vestiges médiévaux.

Ceux qui préfèrent flâner dans les rues pourront s’arrêter visiter le Conservatoire de l’Estuaire et le Musée d’archéologie, situés dans l’ancienne prison de la Citadelle. Le couvent et la poudrière sont également accessibles aux yeux curieux pendant les expositions temporaires ou les manifestations.

Le Verrou de l’estuaire
Pour fermer l’Estuaire et pouvoir couvrir toute sa largeur grâce aux tirs de canons, Vauban a également fait édifier deux autres forts. Le Fort Paté, sur l’île du même nom, se trouve au centre de l’Estuaire et peut couvrir par ses tirs les deux côtés de l’île.

Le Fort Médoc, sur la rive opposée, achève de verrouiller le passage aux éventuels bateaux ennemis. La Citadelle et les deux forts sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, au sein des Sites Majeurs Vauban depuis 2008.